Afficher On pense avec les pieds sur une carte plus grande

lundi 20 mars 2017

L'Arpettaz en raquettes

Finalement, le beau temps ne nous lâche pas, et on ne s'en plaindra pas. Après la Vanoise hier, nous nous rendons en Lauzière, pour une randonnée peut-être encore raquettes aux pieds, vers le Grand Plan , au dessus de Celliers.

Au départ de Celliers
Loin, très loin!

La neige a beaucoup fondu. Mais il en reste, et par ce printemps très doux, c'est une véritable bouillie dès le matin. On chausse donc les raquettes. Il n'y a ici que des skieurs. Et des chamois là-haut tout là-haut vers Grand Plan.

Vallon du Bridan
De l'Arpettaz, vue sur le Mont Blanc et le Beaufortain

Nous, nous montons vers le Logis des Fées, avec le chant des oiseaux, et le Soleil qui nous tape dessus. Un mammifère (renard ? Martre ? Fouine ?) passe furtivement. Plus docile : le premier crocus de l'année ! Tout blanc tout beau, mais plus beaux encore ceux au liséré mauve.

Mont Pourri, Sommet de Bellecôte
Grande Casse, Réchasse, etc.

Buse variable

Pique-nique en plein soleil juste au-dessus du logis des fées, pour éviter d'avoir les fils électriques dans les yeux. Il est particulièrement rageant d'avoir ça devant, alors que le panorama est tellement immense.

Lauzière - La roche noire - Pic du Rognolet
Désorientée
Belle lumière au retour

Après manger, je file vite fait bien fait à l'Arpettaz, et néglige finalement le Grand Plan. Quelle vue ! J'en fais le tour, et sauve une coccinelle qui ne savait plus quoi faire, dans ce désert enneigé. Et c'est parti pour la descente ludique dans cette neige encore épaisse mais molle. Pfuit ! Hop ! Hop ! Pfuit !

Le Bridan dévale
Et voilà le temps des crocus


Il y a vraiment de ces journées magnifiques...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire